The Rocker's Place

Bienvenue sur The Rocker's Place... Rock on !!
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Black metal et nihilisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Brenoritvrezorkre
Adepte


Masculin
Nombre de messages : 673
Age : 21
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Black metal et nihilisme   Lun 2 Aoû - 22:48

Je m'adresse à tous les amateurs de Black Metal du forum, aussi ignorants qu'ils soient de la situation de la scène BM actuelle. Une question me tourmente l'esprit depuis de longs mois. En effet, je ne comprends pas pourquoi la plupart des groupes de BM se prétendent nihilistes païens misanthropes tout en vouant un culte à Nietzsche.
Le philosophe allemand prônait le dépassement de soi, une transcendance personelle de l'individu vers l'avenir. Il considérait les valeurs ataviques comme une maladie infectieuse fermente de dégénérescence. L'homme fort tendant à aller au delà délaisserait donc ses anciennes valeurs pour en bâtir de nouvelles. Pourquoi alors mêler le paganisme au nihilisme?
Enfin la morale des faibles est caractérisée par le ressentiment. C'est à dire que la faiblesse se manifeste par la violence vindicative, ne pas savoir dialoguer et utiliser ses outils comme des armes. Pourquoi alors des groupes tels que "Gorgoroth" nous sortent des titres d'album tels que "Destroyer, or About How to Philosophize With the Hammer"? Ces derniers pratiquant une musique violente "le black metal" donnent une image paradoxale. Je suis assez perdu concernant ces thèmes. Libre à vous de me corriger et je vous demande de bien vouloir m'éclaircir sur ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fenriz l'alcoolique
Membre expert


Masculin
Nombre de messages : 1933
Age : 28
Date d'inscription : 01/07/2010

MessageSujet: Re: Black metal et nihilisme   Mar 3 Aoû - 0:08

Je ne connais pas bien Nietzsche, j'en ai jamais lu, même si je connais quelques unes de ces théories.

Je pense que la plupart des gens qui se disent vouer un culte à Nietzsche ont juste du lire quelques trucs comme ça, sans vraiment le comprendre, et il l'utilise parce que ça fait cool, et parce que d'après ce que j'ai lu de lui il est assez extrême dans sa façon de voir l'homme ce qui forcement attire les ados et les rebelles. Pour moi c'est un peu comme les groupes qui ont utilisés le satanisme au début, voire aussi ceux qui ont utilisé des thèmes païens, ils ont lut des trucs comme ça à l'arrache et ils ont trouvé ça cool et "ivol" du coup ils l'ont utilisé.

Il y a quand même pas mal de groupe qui utilise des thèmes juste pour l'image, sans comprendre vraiment ce qu'ils utilisent, donc il faut pas trop chercher le pourquoi du comment, quand on voit un groupe de black metal communiste fait par des gamins de 16 ans on a vite comprit.

Après sans parler de Nietzsche, je trouve que le nihilisme se marie bien avec le black metal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brenoritvrezorkre
Adepte


Masculin
Nombre de messages : 673
Age : 21
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Black metal et nihilisme   Mar 3 Aoû - 0:48

Je te remercie pour ta réponse. Je n'ai pas grand chose à ajouter. J'espère que peut-être, d'autres soulèveront d'autres problèmes là dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghoul
The Stench Of Darkness


Masculin
Nombre de messages : 1554
Age : 26
Artiste/Groupe préféré : Alice Cooper, Motörhead, Sodom, GG Allin, Venom, Death SS, Bathory, Dissection, Watain, King Diamond/Mercyful Fate, Repugnant
Date d'inscription : 14/10/2008

MessageSujet: Re: Black metal et nihilisme   Mar 3 Aoû - 4:05

Vive Odin, le Nihilisme, la neige, la forêt et les loups.

_________________
TOTAL DEATH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grandpa
Adepte


Masculin
Nombre de messages : 866
Age : 27
Localisation : Lille
Date d'inscription : 18/06/2010

MessageSujet: Re: Black metal et nihilisme   Mar 3 Aoû - 11:27

@ Crusard > Pour ce qui est de l'utilisation des réflexions de Nietzsche, tu parles des groupes actuels ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lastfm.fr/user/Unholy_Cult
Franz
Salope du Forum


Masculin
Nombre de messages : 3899
Age : 27
Localisation : Nord, près de Lille
Style de musique : Anathema/ Johnny Cash/ Belphegor/ Behemoth/ Gris/ Alcest/ Immortal/ Totalselfhatred/ Demonical/ Desiderii Marginis/ Amesoeurs/ Peste Noire/ Dissection/ Agalloch/ Shining/ Summoning/ Silencer/ Ahab/ADX/ Clint Mansell/ Darkthrone/ Artesia/ Purulent Excretor/ Xasthur/ Finntroll/ The Black Angels/ Sunn O)))/ Rompeprop/ Devourment/ Dornenreich/ Excruciate 666/ Hats Barn/ Dark Managarm
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: Black metal et nihilisme   Mar 3 Aoû - 15:43

Un livre de Walzer est sortit sure ce sujet il y a peu :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/Franz.Metal
Ghoul
The Stench Of Darkness


Masculin
Nombre de messages : 1554
Age : 26
Artiste/Groupe préféré : Alice Cooper, Motörhead, Sodom, GG Allin, Venom, Death SS, Bathory, Dissection, Watain, King Diamond/Mercyful Fate, Repugnant
Date d'inscription : 14/10/2008

MessageSujet: Re: Black metal et nihilisme   Mar 3 Aoû - 18:24

Ouais enfin ça, c'est probablement un des nombreux livres complétement pourraves sur le metal qui tentent de lui donner une image pacifiste. J'aime pas ce genre de bouquins lèche cul à souhait. Rien que le titre est ultra-cliché déjà, alors bon...

_________________
TOTAL DEATH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fenriz l'alcoolique
Membre expert


Masculin
Nombre de messages : 1933
Age : 28
Date d'inscription : 01/07/2010

MessageSujet: Re: Black metal et nihilisme   Mar 3 Aoû - 18:44

C'est clair que le titre ça fait un peu pédagogie à la con genre "comment élever ses enfants pour ne pas en faire des terroristes"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franz
Salope du Forum


Masculin
Nombre de messages : 3899
Age : 27
Localisation : Nord, près de Lille
Style de musique : Anathema/ Johnny Cash/ Belphegor/ Behemoth/ Gris/ Alcest/ Immortal/ Totalselfhatred/ Demonical/ Desiderii Marginis/ Amesoeurs/ Peste Noire/ Dissection/ Agalloch/ Shining/ Summoning/ Silencer/ Ahab/ADX/ Clint Mansell/ Darkthrone/ Artesia/ Purulent Excretor/ Xasthur/ Finntroll/ The Black Angels/ Sunn O)))/ Rompeprop/ Devourment/ Dornenreich/ Excruciate 666/ Hats Barn/ Dark Managarm
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: Black metal et nihilisme   Mar 3 Aoû - 18:48

Ah mais je sais pas ce qu'il vaut hein.
Je sais juste que l'auteur avec écrit Anthropologie du metal extreme et qu'il était assez intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/Franz.Metal
Brenoritvrezorkre
Adepte


Masculin
Nombre de messages : 673
Age : 21
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Black metal et nihilisme   Mar 3 Aoû - 19:07

Les amateurs de musique metal ne sont à mes yeux aujourd'hui, plus qu'un troupeau au sein d'un autre troupeau qui l'englobe dans une sorte de mise en abîme.
Les "metaleux" se clament marginaux et misanthropes alors qu'ils se regroupent souvent lors de concerts et de festivals. Ils adoptent des "styles" pour se démarquer de la masse. Cheveux longs, etc ...
Au fond ils demeurent bien grégaires et dociles et ne cherchent qu'à se donner un genre parce qu'ils sont en manque d'affirmation d'eux même. Je ne pense pas du tout que la philosophie de Nietzsche (du moins telle que je l'ai comprise) ait quelque chose à voir avec le metal et les genres musicaux en général. Au risque de me faire lyncher, j'affirme sans détours que je méprise le metal. Comme tous les autres genres, ô combien plus vils que le metal.
C'est malheuresement devenu un genre souillé par sa propre essence devenue trop attractive. Nietzsche disait que "Dieu est mort". De la même manière, je suis le premier à dire que le "metal est mort" avec tout ce que cela implique en terme de médiocrité qui en découle. Le metal ne doit plus exister, il faut se décider à l'enterrer pour rebâtir un genre musical plus élitiste, pur, fermé et détesté. C'est le fameux "Goes to hell" d'Alice Cooper. Temps une fois encore révolu.

grandpa a écrit:
@ Crusard > Pour ce qui est de l'utilisation des réflexions de Nietzsche, tu parles des groupes actuels ?

Principalement, ce sont des groupes pour le moins acuel. "Sombre chemin" en est l'exemple le plus aboutit.

Je signale en passant que comme vous, je m'essuie le derrière avec le livre proposé par Franz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghoul
The Stench Of Darkness


Masculin
Nombre de messages : 1554
Age : 26
Artiste/Groupe préféré : Alice Cooper, Motörhead, Sodom, GG Allin, Venom, Death SS, Bathory, Dissection, Watain, King Diamond/Mercyful Fate, Repugnant
Date d'inscription : 14/10/2008

MessageSujet: Re: Black metal et nihilisme   Mar 3 Aoû - 19:44

@Crusard
Réveilles toi, t'es pas le premier à dire que le metal est mort, dans l'underground c'est ce que la grosse majorité disent.

@Franz
Haha si c'est comme le mec qui a fait A Headbanger Journey c'est pas la peine, le truc plein de bon sentiments, ou on met volontairement tout le côté dérangeant du metal de côté pour uniquement se préoccuper du côté "fraternel" du monde metalleux (chose débile, il n'y a pas de fraternité chez les metalleux, c'est comme les bikers, ils se comprennent entre eux, on un certain respect, mais c'est pas parce qu'ils sont du même clan qu'ils s'apprécient forcément !). Le monde du metal est ultra hypocrite, ils veulent être marginaux tout en clâmant être normaux, c'est de la connerie finie, on voyait pas ça dans les années 80, les metalleux étaient fier du metal et de tout ce qu'il pouvait engendrer, en bon comme en mauvais, au moins ça en faisait une culture vivante, et c'est la même chose pour le rock et le punk.

_________________
TOTAL DEATH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brenoritvrezorkre
Adepte


Masculin
Nombre de messages : 673
Age : 21
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Black metal et nihilisme   Mar 3 Aoû - 19:48

Ghoul a écrit:
@Crusard
Réveilles toi, t'es pas le premier à dire que le metal est mort, dans l'underground c'est ce que la grosse majorité disent.

Il n'y a qu'à faire un tour sur "resistancia UG" par exemple pour constater la mentalité déplorable de cette scène. Les membres de la scène UG sont des "nihilistes réactifs" qui ne font aucunement avancer les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghoul
The Stench Of Darkness


Masculin
Nombre de messages : 1554
Age : 26
Artiste/Groupe préféré : Alice Cooper, Motörhead, Sodom, GG Allin, Venom, Death SS, Bathory, Dissection, Watain, King Diamond/Mercyful Fate, Repugnant
Date d'inscription : 14/10/2008

MessageSujet: Re: Black metal et nihilisme   Mar 3 Aoû - 19:52

Un forum, ou un site internet, ne peut pas résumer toute la scène underground metal. La scène UG a le mérite de faire perdurer ce qui se passait dans les années 80, à savoir de vrais liens entre les gens, des treads de tapes ou de skeuds, c'est encore là qu'on trouve les derniers die-hard fans.
Maintenant rien n'est tout blanc ou tout noir, ça commence à devenir chiant de le rappeller à chaque fois, je ne dis pas que l'UG est parfait, on trouve de nombreux crétins, des gens très fermés d'esprit, mais en attendant, la scène UG me semble être bien plus terre à terre quant à la situation du metal que n'importe quel autre scène.

_________________
TOTAL DEATH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grandpa
Adepte


Masculin
Nombre de messages : 866
Age : 27
Localisation : Lille
Date d'inscription : 18/06/2010

MessageSujet: Re: Black metal et nihilisme   Mar 3 Aoû - 20:25

Ghoul a écrit:
Un forum, ou un site internet, ne peut pas résumer toute la scène underground metal. La scène UG a le mérite de faire perdurer ce qui se passait dans les années 80, à savoir de vrais liens entre les gens, des treads de tapes ou de skeuds, c'est encore là qu'on trouve les derniers die-hard fans.
Maintenant rien n'est tout blanc ou tout noir, ça commence à devenir chiant de le rappeller à chaque fois, je ne dis pas que l'UG est parfait, on trouve de nombreux crétins, des gens très fermés d'esprit, mais en attendant, la scène UG me semble être bien plus terre à terre quant à la situation du metal que n'importe quel autre scène.
j'aurais pas dit mieux. En fouillant dans l'underground on peut facilement se rendre compte que la musique metal comporte encore de très bons éléments et qu'elle arrive à perdurer malgré la tournure que prend la musique à notre époque (sur-médiatisation, vitesse folle de l'information, hypocrisie nourrie aux $$,... j'vais pas vous faire un dessin).


@ Crusard > ce que tu affirmes ce vaut pour de nombreux milieu. Il en viendrait presque décent de critiquer le mouvement metal. Et puis le coup de la marginalité et la misanthropie, pardon mais c'était il y a 20ans.
Pour le coup de "rebâtir" un mouvement élitiste et fermé... Je te laisse y réfléchir. Tu me fais rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lastfm.fr/user/Unholy_Cult
Brenoritvrezorkre
Adepte


Masculin
Nombre de messages : 673
Age : 21
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Black metal et nihilisme   Mar 3 Aoû - 21:17

grandpa a écrit:

@ Crusard > ce que tu affirmes ce vaut pour de nombreux milieu. Il en viendrait presque décent de critiquer le mouvement metal. Et puis le coup de la marginalité et la misanthropie, pardon mais c'était il y a 20ans.
Pour le coup de "rebâtir" un mouvement élitiste et fermé... Je te laisse y réfléchir. Tu me fais rire.

Bien sûr que l'on ne se sent jamais aussi léger que lorsque l'on s'est affranchi du poids écrasant de la volonté. J'évoquais un mouvement élitiste, à savoir intime et personnel. Une croissance ineffable et mystique, étrangère à toute infection qui doit être ignorée sur le champ. C'est incomparable à tout ce qui est UG et donc à tout ce qui est l'ombre et le résidu d'une quintessence passée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghoul
The Stench Of Darkness


Masculin
Nombre de messages : 1554
Age : 26
Artiste/Groupe préféré : Alice Cooper, Motörhead, Sodom, GG Allin, Venom, Death SS, Bathory, Dissection, Watain, King Diamond/Mercyful Fate, Repugnant
Date d'inscription : 14/10/2008

MessageSujet: Re: Black metal et nihilisme   Mar 3 Aoû - 21:30

Ca c'est avant tout utopiste, ça n'arriveras jamais un truc comme ça.

_________________
TOTAL DEATH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brenoritvrezorkre
Adepte


Masculin
Nombre de messages : 673
Age : 21
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Black metal et nihilisme   Mar 3 Aoû - 21:46

Ghoul a écrit:
Ca c'est avant tout utopiste, ça n'arriveras jamais un truc comme ça.

J'en suis la preuve inachevée. J'appréhende avant tout de long et en large le groupe qui s'offre à moi afin qu'après en avoir extirpé la quintessence, je ne puisse pas corrompre son aura. Une fois cette dernière passée dans le moule de mes convictions et de ma personalité, je conserve intégrité et épanouissement musical ainsi que culturel. Aucun élement délétère n'entrave ma progression vers une forme accomplie d'art. Je m'abreuve constamment de cette réduction pure et inaltérable des caractères en quelque sorte "spiritualisés" par ma sélection. C'est certes utopique, mais tendre vers cet état est largement réalisable.


Dernière édition par Crusard le Mar 3 Aoû - 21:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fenriz l'alcoolique
Membre expert


Masculin
Nombre de messages : 1933
Age : 28
Date d'inscription : 01/07/2010

MessageSujet: Re: Black metal et nihilisme   Mar 3 Aoû - 21:48

Franchement mec change rien, t'es vraiment un bon Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brenoritvrezorkre
Adepte


Masculin
Nombre de messages : 673
Age : 21
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Black metal et nihilisme   Mar 3 Aoû - 22:09

fenriz l'alcoolique a écrit:
Franchement mec change rien, t'es vraiment un bon Laughing

Lorsque je vois arriver des arguments Ad hominem, je sais d'emblée que mon interlocuteur n'est plus capable de soutenir la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fenriz l'alcoolique
Membre expert


Masculin
Nombre de messages : 1933
Age : 28
Date d'inscription : 01/07/2010

MessageSujet: Re: Black metal et nihilisme   Mar 3 Aoû - 22:23

Crusard a écrit:
fenriz l'alcoolique a écrit:
Franchement mec change rien, t'es vraiment un bon Laughing

Lorsque je vois arriver des arguments Ad hominem, je sais d'emblée que mon interlocuteur n'est plus capable de soutenir la conversation.

En même temps j'ai surtout pas de temps à perdre avec des rigolos comme toi, surtout en ce moment j'ai d'autres problèmes dans la vie que de savoir ce que tu penses de moi, et c'est pas parce que subitement tu a décider d'ouvrir un dictionnaire et de parler en langage soutenue que ça va changer grand chose. Je te trouve juste très marrant à lire, après si déblatérer une suite de mots "compliqués" pour faire genre je suis plus intelligent que vous tu appelles ça une conversation ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brenoritvrezorkre
Adepte


Masculin
Nombre de messages : 673
Age : 21
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Black metal et nihilisme   Mar 3 Aoû - 22:35

Justement, si tu ne te sens pas concerné par le débat et si la conversation te dépasse, je trouve ton intervention malvenue. Je m'adressais avant tout à Ghoul. Donc évite de gangrener le topic. De toute façon vu comme c'est parti, je m''attends plus à des invectives qu'à des propos construits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franz
Salope du Forum


Masculin
Nombre de messages : 3899
Age : 27
Localisation : Nord, près de Lille
Style de musique : Anathema/ Johnny Cash/ Belphegor/ Behemoth/ Gris/ Alcest/ Immortal/ Totalselfhatred/ Demonical/ Desiderii Marginis/ Amesoeurs/ Peste Noire/ Dissection/ Agalloch/ Shining/ Summoning/ Silencer/ Ahab/ADX/ Clint Mansell/ Darkthrone/ Artesia/ Purulent Excretor/ Xasthur/ Finntroll/ The Black Angels/ Sunn O)))/ Rompeprop/ Devourment/ Dornenreich/ Excruciate 666/ Hats Barn/ Dark Managarm
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: Black metal et nihilisme   Mar 3 Aoû - 23:14

Nan mais je soutiens fenriz là c'est assez drôle
Surtout quand je lis que la fraternité n'a rien à voir dans le metal.
Bah suicide toi tout de suite mon gars Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/Franz.Metal
fenriz l'alcoolique
Membre expert


Masculin
Nombre de messages : 1933
Age : 28
Date d'inscription : 01/07/2010

MessageSujet: Re: Black metal et nihilisme   Mar 3 Aoû - 23:16

au contraire mon intervention est complètement dans le sujet, elle est nihiliste, elle est inutile, elle ne sert à rien, elle ne fait pas avancer un débat qui n'a pas lieu d'être vu que rien n'existe Laughing.

Sinon plus sérieusement le problème du metal actuellement, enfin un des problèmes, c'est sa commercialisation à outrance. Avant le metal n'intéressait pas grand monde, à part pour quelques grands groupes. Maintenant les maisons de disques se rendent compte que ça peut très bien se vendre, surtout si on fait un bel emballage, et ça passe par plein de terme qui font bien. C'est de pire en pire d'ailleurs les étiquettes dans le metal, et certains groupes rajoute un terme ou un sujet de texte pour essayer de se différencier dans la masse et de faire croire qu'ils font quelques chose de diffèrent.

Je pense vraiment qu'il faut pas chercher trop loin, il y a toujours eu des groupes qui en rajoutait pour le coté théâtrale, et les textes n'ont jamais brillé par leur intérêt, mais d'un autre coté c'est aussi un peu ça qui fait le metal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ghoul
The Stench Of Darkness


Masculin
Nombre de messages : 1554
Age : 26
Artiste/Groupe préféré : Alice Cooper, Motörhead, Sodom, GG Allin, Venom, Death SS, Bathory, Dissection, Watain, King Diamond/Mercyful Fate, Repugnant
Date d'inscription : 14/10/2008

MessageSujet: Re: Black metal et nihilisme   Mar 3 Aoû - 23:23

Le problème c'est que ça n'arriveras jamais à grande échelle, c'est pour ça que je dis qu'imaginer un mouvement pareil c'est utopique. Même à petite échelle il y a toujours des brebis galleuses.

@Franz
Non je continue de soutenir que la fraternité est un de ces nombreux trucs que les metalleux se vantent d'avoir dans leur milieu mais qui n'existe qu'en surface. A mes yeux la fraternité ça n'est pas boire une pinte avec quelques chevelus en parlant musique puis aller secouer sa touffe quelques minutes après. C'est un terme très galvaudé "fraternité", c'est un lien qui ne peut être que rarement utilisé en réalité, et les metalleux l'utilisent comme si ça coulait de source que tous les metalleux s'entraidaient comme des frères alors que la plupart en fait n'en n'ont strictement rien à foutre des gens se trouvant autour d'eux, suffit d'aller dans un festival pour s'en rendre compte. La fraternité chez un metalleux ça se limite à quelques bonnes paroles échangées et une tappe dans le dos, or il me semble que ce terme est un peu plus profond que ça.

@Fenriz
Je ne pense pas que ça soit la commercialisation du metal qui nuit à cette culture, c'est simplement l'état d'esprit des gens qui construisent cette scène qui tend à être dégueulasse. Il y a des groupes connsu qui vendent énormément d'albums qui sont restés fidèles à ce qu'ils étaient, d'autres baissent leur froc pour soit, vendre plus, soit toucher plus de monde, soit plus rentrer dans le moule.

_________________
TOTAL DEATH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fenriz l'alcoolique
Membre expert


Masculin
Nombre de messages : 1933
Age : 28
Date d'inscription : 01/07/2010

MessageSujet: Re: Black metal et nihilisme   Mar 3 Aoû - 23:51

En fait voila comme tu dis c'est pas tellement la commercialisation du metal qui nuit à la culture, c'est plutôt les effets sur la plupart des gens.

Au sujet de la fraternité dans le metal, je pense que le terme qui serait plus approprié serait camaraderie. Dans un fest, dans un concert, tu parles avec des gens que tu connais pas, tu bois des bières, tu es plus "proches" des gens que tu ne l'est dans le metro par exemple, mais une fois le concert fini chacun rentre à sa maison ou avec ses potes et basta.
à la rigueur je pense qu'on pourrait plus parler de fraternité chez les skins ou chez les punks, enfin là encore pas pour tous vu que comme tous les styles beaucoup de gens se disent punk ou skin mais en on juste l'apparence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Black metal et nihilisme   Aujourd'hui à 13:29

Revenir en haut Aller en bas
 
Black metal et nihilisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Black Metal "depressif"
» Caruos - Pagan Black Metal
» Unexepect Black metal cabaret vraiment déjanté
» 20 ans après, qu'est devenu le Black Metal?
» Black Metal Nippon !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Rocker's Place :: Culture et divers :: Humour & Flood-
Sauter vers: